News and reports tagged with Cases Of Death

mardi, 16 mars 2021
Des milliers de personnes expulsées d'Algérie vers le Niger et le Mali en quelques jours. 60 personnes tuées dans un accident de bus lors du convoi d'expulsion? On demande la vérité et la clarification!

Les convois officiels et non-officiels d'expulsions massives depuis l'Algérie vers la frontière du Niger se poursuivent en mars 2021 dans des proportions sans précédent. 2098 personnes sont arrivées au poste de frontière d'Assamaka les 14 et 16 mars après d'avoir été expulsées d'Algérie, selon les Lanceurs d'Alerte d'Alarme Phone Sahara.

Des sources de Gao au Mali rapportent également l'arrivée de 125 migrant-e-s expulsé-e-s venant de la frontière algéro-malienne et nigéro-malienne.

En même temps, des sources algériennes rapportent qu'un des bus d'expulsion ait eu un accident sur la route, tuant 60 des personnes qui devaient être expulsées. Cette nouvelle choquante n'a pas encore été confirmée avec certitude.

Alarme Phone Sahara demande la vérité et la clarification de la part de l'État algérien sur ce qui s'est réellement passé dans le convoi d'expulsion qui a quitté Alger le 12 Mars et appelle toute personne qui peut être témoin de ce qui s'est passé de partager leurs informations!

 

vendredi, 28 août 2020
28 Août 2020 à 90 km de Dirkou: Accident tragique en désert - 4 personnes tuées et 2 blessées

Le 28 Août 2020, le lanceur d'alerte d'Alarme Phone Sahara (APS) Laouel Taher était informé d'un accident en désert à 90km à l'ouest de Dirkou au nord du Niger par un appel de téléphone satellitaire. Selon les informations actuelles, quatre personnes sont décédées et deux ont été blessées.

mardi, 18 juin 2019
Résumée de la frontière Algérie-Niger à Assamakka depuis 17 Juin 2019

Refoulements, découverte de 4 personnes décédé-e-s et une femme rescapée retrouvée en plein désert.

Malgré le retard de publications d’actualités, beaucoup s’est passé dans l’entourage d’Assamakka à la frontière algéro-nigérienne depuis Juin 2019. Voilà un résume des derniers événements à la base des rapports de Mohamed Souleymane, lanceur d’alerte d’Alarme Phone Sahara à Assamakka, et Azizou Chehou, coordinateur d’Alarme Phone Sahara à Agadez: