Un semestre de Cuisine Collective dans un contexte Covid-19

Depuis six mois, la Cuisine collective dirigée par Alarme Phone Sahara offre des services de base aux migrant-e-s et réfugié-e-s bloqué-e-s à Agadez/Niger en raison de la pandémie de Covid-19 et d'un régime migratoire répressif.


Les bénéficiaires de la Cuisine collective sont principalement des personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas séjourner dans les locaux de l'OIM et du HCR et qui ont trouvé refuge dans des foyers privés et dans les ghettos de migrants d'Agadez. Dans ce contexte, il convient de noter que l'hébergement et la prise en charge par l'OIM sont toujours subordonnés à la divulgation de données personnelles sur l'origine et l'identité et à la coopération dans le cadre d'un "retour volontaire". En revanche, Alarme Phone Sahara défend le droit à la libre circulation et refuse de lier le soutien aux personnes en détresse à un soi-disant "retour volontaire".

 

 

Conclusions de la Coordination d'Alarme Phone Sahara d'un demi-an de Cuisine Collective à Agadez

L’arrivée subite de la pandémie du corona virus en fin d’année 2019 a changé plusieurs donnes à travers le monde. La Covid-19 a conduit au renforcement de la politique d’externalisation des frontières engagée par l’union européenne. Ses conséquences ont largement dépassé les limites de l’union et sont ressenties avec une grande pression dans des pays africains tels que le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et le Niger que l’on peut classer comme meilleurs élèves dans l’application sans réserves des décisions tendant à contrôler l’arrivée des migrants sur le sol européen. Sans remords, le droit à la libre circulation inscrit à l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’Homme est renié aux personnes. Des mesures plus draconiennes que sanitaires ont fait de la cité d’Agadez (au Niger) un endroit de retraite et de prise de ce mal en patience par des migrant-e-s de diverses nationalités. L’Algérie est devenu expert en adoptant une attitude des plus cruelles vis-à-vis des personnes d’origine ouest africaine comme l’attestent les nombres effroyables de refoulé-e-s enregistrés en 2020 (rapport HRW de 2020).

 

Pourquoi des séances de cuisines collectives ?
Alarme Phone Sahara (APS) ne pouvant rester insensible à de telles atrocités que vivent les migrants qui ne peuvent ni avancer, ni reculer dans leur élan du fait de la fermeture des frontières et de l’accentuation sans commune mesure des patrouilles sur terre et dans l’air, une idée d’offre de cuisine collective hebdomadaire est née. Des organisations non favorables à la politique anti migration approuvent l’idée et accompagnent Alarme Phone Sahara (APS). Cela fait que depuis le 04 juillet 2020, l’idée de la cuisine devient réalité à travers une assistance aux migrant-e-s bloqué-e-s et sans ressources. Un total de 30 cuisines dont 02 spéciales sont organisées en fin 2020. Les cuisines spéciales sont organisées à l’occasion des fêtes religieuses de Tabaski et Noël 2020.

Un total de 930 bénéficiaires de l’offre en 6 mois d’expérience
En raison de 30 bénéficiaires bloqué-e-s par nationalité, les 28 cuisines collectives ont touché 840 personnes de tout âge. Ce nombre est à considérer avec pincettes. Car, la popularité de l’activité fait que des personnes arrivent au lieu du partage du repas sans être officiellement invitées. L’organisation gère tant bien que mal le surplus pour ne pas augmenter la déception des personnes démunies. Quant aux cuisines collectives spéciales, elles ont touché un total de 90 personnes avec la particularité d’avoir enregistré la présence de 17 orphelin-nes vivant dans une église de la place dénommée « Maison de Bénédiction » dirigée par le pasteur Dan Juma Bawa.

 

Pas seulement 930, mais plus de 1000 bénéficiaires des cuisines collectives en 2020
Hommes, femmes, enfants (migrants et orphelins) ont été témoins des avantages multiples de la cuisine collective conduite par APS avec l’appui désintéressé de ses partenaires. Les jours de samedi ne passent pas inaperçus depuis les 6 derniers mois de l’année précédente. Les échos dépassent les limites des foyers des migrants et résonnent partout de telle sorte que l’effectif de 30 invité-e-s n’est pas respecté à la lettre. C’est à dire que les faveurs de cet évènement sont grandioses, d’où la continuité de l’action ravive les débats.

L’année 2020 éteint ses lampions au moment où ceux de 2021 s’allument
A l’entame de la nouvelle année 2021, l’équipe plurielle d’APS saisit l’opportunité pour souhaiter en son nom une très bonne et heureuse année à ses membres, aux partenaires, aux personnes en mobilité et au monde entier. Puisse cette nouvelle année être celle d’espoir pour les personnes opprimées et celle de renouveau positif pour les leaders mondiaux afin de prendre des décisions respectueuses des droits humains sur l’ensemble de la planète.

 

 

Faites un don pour permettre la continuité de l’activité:
https://alarmephonesahara.info/fr/donation
https://alarmephonesahara.info/fr/news/appel-aux-dons-soutenez-la-cuisine-collective-pour-les-migrant-e-s-a-agadez

Compte de donation:
Globale Gerechtigkeit e.V.
IBAN: DE67 4306 0967 2032 2373 00
BIC: GENODEM1GLS

Motif Paiement :
Cuisine collective à Agadez

Ou donnez à travers PayPal: https://alarmephonesahara.info/fr/donation

Les dons sont déductibles des impôts