dernières nouvelles

lundi, 27 juin 2022
Expulsions massives d'Algérie au Niger Avril à Juin 2022

Au moins 6583 personnes expulsé.e.s dans 3 mois. Rapport d’un homme guinéen tué en expulsion.

vendredi, 24 juin 2022
Melilla 24 Juin 2022: Des dizaines de migrant.e.s tué.e.s par les forces de sécurité marocaine! L’accord Espagne-Maroc sur l’immigration tue!

Des dizaines migrant.e.s ont été tué.e.s par les forces de sécurité marocaines vendredi le 24 Juin 2022 à la frontière entre la ville de Nador et l'enclave espagnole de Melilla après une tentative de passer le clôtures frontaliers.

mardi, 22 mars 2022
Mars 2022: Arrivée d'autres convois d'expulsion. Situation précaire à Assamaka et dans les villes du Niger

Les 20 et 22 mars 2022, au moins 1693 personnes ont été expulsées d'Algérie vers le Niger. Les équipes d'Alarme Phone Sahara rapportent une situation précaire à Assamaka et dans les villes du nord du Niger pour des milliers d'expulsé.e.és qui ne sont pas ou pas suffisamment pris en charge dans les camps de l'OIM.

jeudi, 10 mars 2022
Janvier au Mars 2022: Expulsions massives d'Algérie et de la Libye au Niger

L'année 2022 a commencé par des convois d'expulsion à grande échelle de l'Algérie et de la Libye vers le Niger, accompagnés de violations systématiques des droits et de la dignité des personnes concernées.

mardi, 01 mars 2022
Corps d'un chauffeur décédé trouvé en désert dans la zone de Dirkou, nord du Niger

Le 1ier Mars 2022, un lanceur d'alerte d'Alarme Phone Sahara a trouvé un véhicule égaré en désert de Sahara et le corps du conducteur décédé.

lundi, 17 janvier 2022
Décembre 2021: Au moins un homme soudanais décédé parmi 3269 personnes expulsées d'Algérie au Niger en décembre 2021

The year 2021 ends with the tragic death of a Sudanese citizen deported from Algeria who died at "point zero" in the desert area of the Algerian-Nigerian border near the town of Assamaka. During the whole of 2021, at least 25396 people were deported from Algeria to Niger.

dimanche, 21 novembre 2021
Novembre 2021: Au moins 2286 personnes expulsées d'Algérie vers le Niger dans quatre convois d'expulsion

Les expulsions massives régulières de l'Algérie vers le Niger se poursuivent sans pitié. Avec au moins 1040 personnes expulsées dans un grand convoi d'expulsion non officiel le 12 Novembre, au moins 456 personnes expulsées dans un convoi officiel le 14 Novembre, au moins 100 personnes expulsées dans un convoi non officiel le 19 Novembre et au moins 690 personnes expulsées dans un convoi officiel le 21 Novembre le nombre de personnes expulsées depuis le début de l'année 2021 s'élève à au moins 22127 personnes.

En même temps, des personnes expulsées qui ne sont pas des citoyen.ne.s nigérien.ne.s rapportent de subir des harcèlements et des amendes de la part de la police du Niger parce qu'ils et elles n'ont pas un permis de séjour au Niger.

 

samedi, 23 octobre 2021
Cross de la cohésion sociale organisé à Agadez le samedi 23.10.2021

 Dans le but de consolider la paix et renforcer la cohésion sociale, un cross a été organisé par la ligue régionale d’athlétisme et la direction régionale de la jeunesse d’Agadez avec l’appui financier d’organismes des nations unies à savoir l’organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Unicef. Cet évènement sportif a mis en compétition 200 jeunes concurrents (filles et garçons) issus des sept (7) départements (entités administratives) qui composent la région d’Agadez. La particularité de ce regroupement sportif est d’avoir mis en compétition non seulement des jeunes civils et militaires, mais aussi ceux issus de la communauté des personnes migrantes vivant à Agadez.

lundi, 11 octobre 2021
9 et 11 octobre 2021 : 1092 personnes expulsées d'Algérie vers le Niger

Les expulsions massives régulières de l'Algérie vers le Niger se poursuivent. Avec au moins 587 personnes expulsées dans un convoi d'expulsion non officiel le 9 octobre et au moins 505 personnes expulsées le 11 octobre 2021 dans un convoi officiel, le nombre de personnes expulsées depuis le début de l'année 2021 s'élève à au moins 19841 personnes. En outre, la situation des citoyen.ne.s nigérien.ne.s parmi les expulsé.e.s est aggravée par le fait que, depuis 2020, l'État nigérien ne soutient plus ces personnes dans leur retour dans leur communauté d'origine.

jeudi, 07 octobre 2021
Réfugié.e.s en Libye : Lettre urgente à l'Union africaine après des raids brutaux et des assassinats

Le 7 octobre 2021, "Refugees in Libya", un group de réfugié.e.s et migrant.e.s en Libye, ont publié une lettre urgente à l'Union Africaine. Après la dernière vague de raids brutaux contre les migrant.e.s et les réfugié.e.s à Tripoli, des personnes ont commencé à protester devant le bureau du HCR de Tripoli. Selon "Refugees in Libya", 6 personnes ont été assassinées par des gardiens de prison.